Fil à tricoter : Mini-mill du Canada ou industriel du Pérou ?

Tricoter de l’alpaga, qu’est-ce qui est meilleur ? Le fil à tricoter fabriqué industriellement ou le fil à tricoter de petits moulins locaux?

Le fil à tricoter industriel

En majorité, les fils à tricoter provenant de gros producteurs tels que le Pérou, sont traités industriellement.  La fibre est nettoyée chimiquement, d’abord dans une solution alcaline pour ôter la saleté, la sueur et le gras produit naturellement par les animaux.  Ensuite, elle passe dans un bain de solution acide pour en éliminer les résidus végétaux. Puis elle est souvent traitée avec un produit anti-flamme et antimites afin de respecter les normes industrielles. Enfin, elle peut aussi être traitée avec un adoucissant afin d’en améliorer la douceur au toucher.

Avantages

Un fil très régulier, sans résidus végétaux pouvant être tricoté industriellement. Couleur de fils très uniforme. Coût moins élevé.

Désavantages

Un fil moins durable car le traitement industriel fragilise la fibre. Certaines personnes peuvent aussi être allergiques aux produits avec lesquelles la fibre est traitée. Les fils produits industriellement dégagent de la poussière de fibres lorsque tricotés ce qui peut causer un inconfort aux personnes dont le système respiratoire est plus sensible. La meilleure qualité de fibre est réservée aux maisons de couture et designers restant donc inaccessible au grand public.

Le fil du Québec produit de façon semi-artisanale

Le fil produit en  »Mini-Mill » est lavé avec un savon  »bio ». La végétation est ôtée par procédé mécanique ce qui explique qu’il reste parfois de petits débris de foin dans le fils. Lors du tricot, on enlève manuellement les morceaux de végétation restants. La teinture est faite avec des pigments spécifiques qui ne laissent pas de résidus. L’eau restante après un bain de teinture est légèrement salée et peut-être réutilisée plusieurs fois avant d’être jetée sans dommage pour l’environnement.

Avantages

Un fil plus résistant et plus écologique qui conserve les propriétés hypoallergéniques de l’alpaga.  Accessibilité de tous les niveaux de qualité pour le consommateur.  La douceur du produit est directement liée à la qualité de la fibre.  Avec un entretien adéquat, le produit fini durera toute une vie.

Désavantages

Un fil artisanal pouvant présenter des irrégularités ainsi que de petits morceaux de végétation, et devant être transformé de manière artisanale.  La teinture à la main peut engendrer une variation dans la couleur.  Fil plus coûteux dû à un procédé plus lent et demandant plus d’intervention humaine.

Quel choisir ?

Pour ma part le choix est clair, je préfère tricoter un produit plus écologique, plus durable, provenant des éleveurs d’ici. Le fils n’est peut-être pas aussi uniforme, mais il a du caractère, de la personnalité. Il offre le meilleur rapport qualité/prix.

Frédérique Lacombe, artisane professionnelle

Partager sur :

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail