Évaluation d’un alpaga: comment choisir les meilleurs alpagas pour son budget

Avant d’investir plusieurs milliers de dollars dans un animal, vous voudrez certainement vous assurer de ce que vous achetez.  L’évaluation d’un alpaga ne peut s’apprendre sur papier, ce n’est qu’avec la pratique qu’on peut réussir à bien évaluer un alpaga. 

L’établissement du prix d’un alpaga

DollarLe prix d’un alpaga est établi par l’éleveur qui désire le vendre.  Ce prix est totalement subjectif à l’évaluation personnelle que l’éleveur fait de son alpaga.  Il n’existe aucune règle qui détermine que tel critère fait monter le prix de X$ alors que tel autre critère fait baisser le prix de Y$.  Afin de comparer les alpagas d’une ferme à l’autre et d’en comparer les prix, vous devez vous déplacer et évaluer ces alpagas vous-mêmes.  N’oubliez pas que le prix inclus non seulement l’alpaga lui-même mais aussi les services offerts par l’éleveur qui vous le vend.  Ce n’est qu’après une évaluation complète que vous pourrez efficacement comparer les prix qui vous sont offerts.

Dans la chronique « Importance de la qualité », nous avons mentionné certains critères qui déterminent la qualité d’un animal.  Nous les verrons ici de façon individuelle afin de savoir ce qui est exactement recherché lors de l’évaluation d’un alpaga.

La qualité de fibre produite

La qualité de la fibre que votre alpaga pourra vous produire sera le plus grand déterminant de la valeur de cette fibre et donc du revenu que votre alpaga générera (en dehors des crias qu’il vous produira).

La qualité de la fibre est mesurée par la finesse, le crimp et le lustre.  La finesse est le critère le plus important ici car le prix de la fibre brute est établi en fonction de la finesse de la fibre uniquement.

Finesse

La finesse de la fibre se mesure en micron et une analyse de fibre complète (appelée histogramme) vous permettra d’avoir une donnée scientifique vous permettant d’évaluer la finesse de la fibre produite.  Un histogramme se compose de 4 indicateurs qui vous seront très utiles de connaître.

Histogramme

Histogramme

AFD ou Average Fibre Diameter (moyenne du diamètre des fibres) : cette mesure est certainement la mesure la plus regardée par les éleveurs, c’est la mesure en microns de la grosseur des fibres de l’animal. Voici les valeurs cibles que la majorité des éleveurs utilisent pour cette donnée chez les alpagas blancs ou pâles :

–          Moins de 20 microns à 1 an
–          Moins de 25 microns à 3 ans
–          Une croissance d’environ 1 micron par an ou moins
–          Toujours moins de 30 microns peu importe l’âge

Ces critères s’appliquent aux animaux pâles, mais plus un animal est foncé, plus il sera difficile de rencontrer ces critères.  On peu donc dire qu’un animal noir qui rencontre ces critères est extraordinaire alors qu’un blanc avec les mêmes analyses est simplement bon.

SD  ou Standard Deviation (variation à la moyenne) : Cette mesure n’est pas tellement regardée car la mesure suivant sera plus intéressant pour comparer les animaux entre eux.

CV ou Coefficient of Variation (coefficient de variation) : Le CV est exprimé en pourcentage et est en fait le SD divisé par l’AFD.  Plus ce chiffre est bas, plus les fibres sont uniformes.  Nous recherchons un CV de 20% ou moins pour un excellent alpaga.  Pour une valeur sous 25%, la fibre est plus douce au toucher que son analyse.  4 point de CV en moins équivaut à environ 1 micron de moins et vice versa. Exemple : AFD 20 SD 4 CV 20% = effet au touché équivalent à une fibre de 19 microns au lieu du 20 microns mesurés.

%>30 microns : Le pourcentage des fibres de l’échantillon étant au dessus de 30 microns sera utile à regarder pour les animaux ayant un bas AFD.  Les fibres de 30 microns et plus sont considérés des poils de garde.  Ce sont les poils de garde qui font que la fibre filée pique sur la peau et tous les éleveurs travaillent à réduire au minimum les poils de garde dans la toison principale.  Encore une fois, cette donnée est un calcul mathématique…  Un animal de moins de 20 microns ne devrait pas avoir beaucoup de poils au dessus de 30 microns et ces poils seront des poils de garde (on vise moins de 3%).  Par contre, un animal qui a une moyenne de micron de 30 (AFD 30) aura très certainement au moins 50% de ses fibres au dessus de 30 microns !  Il faut donc relativiser ce nombre avec l’AFD.

Demandez un histogramme

Puisque la finesse est le caractère principal pour l’évaluation de la qualité d’un alpaga, exigez d’obtenir un histogramme pour les animaux qui vous intéressent.  Dans bien des cas, vous éliminerez l’animal rapidement sur la base de son histogramme.

Variation de la finesse au fil des ans

Rappelez-vous que la finesse diminue au fil des ans et cette augmentation du micron devrait se faire le plus lentement possible.  Les crias pourront augmenter un peu plus entre l’analyse de 1 et 2 ans, mais l’augmentation devrait se stabiliser par la suite.  En général, un cria sous 20 microns à 1 an passera à 20-21 microns à 2 ans, ce qui peut représenter une augmentation de 3-4 microns.  Une telle augmentation ne nous dérange pas si le micron de départ était très bas.  Par contre, on veut se tenir loin des alpagas plus vieux ou ayant un micron à 1 an au dessus de 20 et ayant fait un « blow out », soit une augmentation marquée de plus de 5 microns en 1-2 ans.

Crimp

Fibre d'alpaga - crimp

Le crimp

Le crimp est cette ondulation organisée de la fibre d’un animal.  Ce gaufrage doit être présent chez l’animal si vous désirez faire un élevage de reproduction ou si vous désirez présenter vos animaux dans un concours. Certains animaux auront un crimp de petite amplitude (vagues moins hautes) mais de grande fréquence (beaucoup de vagues au pouce) alors que d’autres auront une grande amplitude et une moins grande fréquence.  Le crimp parfait dépend du goût de l’éleveur et du goût du juge évaluant l’animal dans la compétition…  à vous de voir quel crimp vous allez préférer.  Nous aimons que le crimp soit solide et reste visible même lorsque nous tirons légèrement sur la fibre.  Le crimp augmente la mémoire de la fibre, ce qui empêche que le produit fini s’étire.  L’alpaga reste une fibre ayant peu de mémoire, mais le crimp améliore la situation.  Le crimp d’un alpaga peut changer dans la première année de vie et diminue par la suite graduellement au fil des ans.

Lustre

Le lustre ou la brillance se voit principalement chez les animaux plus pâles.  Nous cherchons à avoir la meilleure brillance possible, mais ce n’est pas le critère principal.  Si nous avons 2 animaux équivalents, le lustre pourra nous aider à faire notre choix.  Les alpagas perdent de leur lustre avec les années.  Les crias sont généralement très lustrés.

La quantité de fibre produite

Naturellement, la valeur totale que votre animal produira en fibre sera grandement reliée à la quantité de fibre que vous obtiendrai à chaque tonte.  Cette quantité de fibre est déterminée par la densité, la longueur de repousse et la couverture de poil sur votre animal.

Densité

Le bundling - signe de densité

Le bundling – signe de densité

La densité est un critère génétique qui va à l’opposé de la finesse.  Tous les éleveurs travaillent donc à obtenir l’animal parfait ayant la finesse et la densité.  À vous de déterminer le critère que vous désirez favoriser (ex : 17 microns pas dense ou 21 microns très dense?).  La seule façon pour vous d’évaluer la densité d’un animal est de mettre vos mains dans la fibre d’un maximum d’animaux.  À force de comparer des animaux, vous réussirez à évaluer la densité approximative d’un animal donné.  La densité des alpagas augmente dans le premier 2-3 ans puis reste stable pour le restant de leur vie.

 

Longueur de repousse

Les crias pourront avoir une longueur de fibre à la tonte de 6 pouces, même s’ils n’ont que 10 mois lors de la tonte.  La longueur de repousse diminuera au fil des ans et au fil des grossesses.  Un mâle adulte aura généralement une meilleure repousse qu’une femelle du même âge ayant eut quelques grossesses.

Alpaga Augustin FFG 2013 WEB

Couverture de fibre

Pour comparer les animaux entre eux, n’hésitez pas à demander à quelle date l’animal a été tondu car 1 mois de différence entre la tonte de 2 alpagas peut avoir un gros impact sur votre évaluation de sa repousse.

 

Couverture

Tous les alpagas ne sont pas nés égaux.  Certains auront beaucoup de poil sur les pattes, et le visage alors que d’autres seront plus dénudés.  Plus votre animal est couvert, plus vous pourrez utiliser de fibre.  Prenez note que certains tondeurs laissent de la fibre sur les pattes des alpagas alors que d’autres tondent tout.  Informez-vous sur la technique utilisée pour ne pas vous faire berner par une technique de tonte!

La conformation à la race

Si vous désirez faire la reproduction d’alpagas, vous devez vous assurer que vos animaux reproducteurs sont conformes à la race.  Ceci vous assurera une meilleure valeur de revente de vos rejetons et assurera une meilleure santé générale de vos animaux.

Les dents

Alignement parfait des dents

Alignement parfait des dents

Les alpagas ont des dents en bas seulement (sauf pour les molaires).  Les dents doivent donc être à un angle de 45 degrés vers l’avant et doivent arriver dans le pad supérieur.  Si les dents sont trop avancées, elles devront être coupées à chaque année.  Certains crias auront une croissance des mâchoires débalancée ce qui provoquera un mauvais alignement temporaire.  Si les dents sont coupées adéquatement lorsque nécessaire, la situation reviendra généralement à la normale en quelques semaines/mois.  Les alpagas plus âges peuvent commencer à avoir une mauvaise occlusion, c’est normal, mais un alpaga âgé ayant une parfaite occlusion gagnera des points supplémentaires lors de son évaluation.

 

Les pattes

Les pattes doivent respecter certains angles précis et doivent être parallèles.  Si l’alpaga a l’air de débarquer de son cheval, il a un problème de pattes.  Si à l’inverse, ses genoux semblent se toucher alors que ses pieds sont écartés, c’est aussi un problème de conformation.  Vous trouverez tous ces critères en détail sur le site du CLAA en suivant le lien suivant : Standards de la race du CLAA. Les textes sont en anglais, mais plusieurs photos vous permettront de visualiser les cas normaux et les cas problèmes.

La tête

Alpaga Indi TD 2013 WEB

Conformation d’un alpaga

Vous devez vous assurer que votre alpaga a des oreilles pointues et droites.  Si ses oreilles sont « bananes », c’est qu’il y a beaucoup de lama dans sa génétique.

Les éleveurs tendent vers des têtes fournies et des nez courts.  Les nez longs et dénudés sont caractéristiques des alpagas chiliens et sont moins recherchés par les éleveurs.  Dans les concours d’alpaga, le prix de la plus belle tête revient toujours aux nez court et aux joues fournies.

Le dos

Lorsque l’alpaga se tient droit, la tête haute, son dos doit être bien droit.  Après plusieurs grossesses, certaines femelles peuvent commencer à avoir quelques rondeurs au dos, mais ça ne devrait pas être énorme comme changement.

Les proportions

L’alpaga devrait avoir en hauteur, environ 1/3 de jambe, 1/3 de corps et 1/3 de cou + tête.  Les proportions et grandeurs exactes sont aussi listées dans le document des standards de la race du CLAA.

Faites attention aux critères suivants car ces animaux ne devraient pas être enregistrés et reproduits :

  • Testicules de grandeur différente
  • Plus ou moins de 4 tétines (mâle ou femelle)
  • Pieds à 90 degré (l’alpaga a l’air de marcher sur ses talons au lieu de ses orteils)
  • Yeux bleus

D’autres critères se retrouvent dans les standards de la race du CLAA.

La grandeur

Assurez-vous que l’alpaga que vous désirez acheter est d’une taille normale pour son âge.  Comparez-le au reste du troupeau et aux autres animaux que vous avez vus.  Demandez le poids de l’animal à l’éleveur.  Une femelle adulte (2 ans et plus)pèsera généralement entre 135 et 190lbs alors qu’un mâle adulte (3 ans et plus) se situera entre 150 et 200lbs (poids après la tonte).

La couleur

Nous cherchons à avoir une couleur uniforme sans tache ou « pattern ».  Afin de pouvoir avoir une production de fibre efficace, il faut pouvoir combiner les toisons de plusieurs alpagas pour la transformation.  Si votre animal a 2 couleurs, il ne pourra être combiné aux autres. Sa fibre peut quand même être filée, mais ce sera plus compliqué lors de la préparation de la fibre pour le moulin.  Le choix de la couleur est personnel à chaque éleveur.  Certains voudront se spécialiser dans la couleur foncée, d’autres dans le blanc.  Il faut savoir que les critères de qualité sont plus difficiles à atteindre chez les animaux plus foncés.  Prenez la couleur en compte lorsque vous comparez des animaux entre eux et gardez en tête qu’un animal foncé vaut plus cher qu’un pâle pour la même qualité.

L’âge

Plus un animal est jeune, plus vous avez de crias dans son avenir, mais plus vous avez de risque car vous ne connaissez pas comment cet animal va grandir, la qualité des crias qu’il/elle produira, son taux de fertilité et sa facilité à accoucher.  Par contre, plus l’animal est âgé, plus vous savez comment l’animal vieillit et plus vous pouvez évaluer son potentiel génétique à travers ses crias déjà au sol.  L’âge auquel vous voudrez acheter vos animaux va grandement dépendre de vos choix personnels.

De plus, une femelle prouvée aura l’avantage d’avoir déjà accouché de son premier cria et aura donc passé à travers l’étape la plus cruciale de sa vie de reproductrice (la majorité des accouchements à problèmes sont des accouchements de premier cria).  Si vous n’avez pas d’expérience, c’est très pratique que votre femelle en ait!

La qualité de la progéniture

Les alpagas plus vieux qui auront perdu de leur beauté de jeunesse auront normalement eut quelques crias.  Il est normal dans ce cas de mettre moins d’emphase sur la qualité de l’animal lui-même et de regarder la qualité des crias qu’il produit.  Prenez le temps d’évaluer les rejetons d’un alpaga afin de connaître son potentiel génétique.

Les filles et Noémie mars 2012 WEB

Tous les alpagas n’ont pas le même tempérament

Le tempérament

Selon votre projet d’élevage, vous voudrez possiblement miser sur des alpagas calmes et affectueux.  Par exemple, si vous désirez faire de la zoothérapie ou donner accès à vos pâturages aux touristes, vous devrez vous assurer que vos alpagas n’ont pas tendance à cracher, ruer ou devenir très nerveux en présence d’humain.  Dans d’autres cas, vous préférerez mettre l’emphase sur la qualité car le tempérament peut être modifié avec certaines techniques de manipulation.  Demandez-vous quelles sont vos attentes face au comportement de vos alpagas et pensez à observer le comportement des animaux que vous évaluez.

Les qualités maternelles

Qualités maternelles

Qualités maternelles

Les qualités maternelles sont généralement transmises de mère en fille, alors si vous évaluez une femelle qui n’a pas encore eut son premier cria, vous pouvez demander à l’éleveur de répondre à vos questions sur les qualités maternelles de sa mère.  Les qualités maternelles recherchées sont les suivantes :

  • Production de lait (documenté par le taux de croissance des crias et leur poids au sevrage)
  • Attention envers le cria (le met à l’abri lorsque nécessaire, le cherche s’il n’est pas avec elle, ne sort pas de la grange sans son cria, etc.)
  •  Nous laisse nous occuper du bébé tout en restant poche mais non-agressive

La capacité/facilité de reproduction

Alpaga testicules Rocket WEB

Testicules d’alpaga

Pour une femelle, on cherche à avoir une femelle qui tombe facilement enceinte, ne fait pas de fausses couches à répétition, accouche sans intervention.

Pour un mâle, on cherche un mâle ayant de gros testicules car il produira des animaux (mâles ou femelle) ayant une meilleure fertilité.  On cherche un mâle qui met les femelles enceintes généralement du premier coup.

La renommée de la lignée

Au fil de vos recherches, vous vous rendrez compte que certaines lignées sont plus renommées.  En général, la renommée d’une lignée vient du fait que les rejetons de cette lignée auront prouvé leur qualité dans des compétitions.  Mais une lignée peut aussi être moussée par des efforts marketing.  Il faut donc savoir être prudent avant de miser uniquement sur la renommée de la lignée.  Il faut absolument évaluer la qualité d’un animal.  À 2 animaux équivalents, j’opterais pour une lignée reconnue ou pour une lignée que je n’ai pas encore dans mon troupeau.

La condition physique, la santé de l’animal

Il faut absolument porter attention à la condition physique d’un animal lorsqu’on l’examine.  Un animal trop maigre aura un micron inférieur.  Il faut donc s’assurer que les animaux convoités sont en bonne santé et sont bien entretenus.

Pour apprendre comment évaluer la condition physique d’un alpaga, L’association Australienne a mis en ligne un article très intéressant et bien illustré (en anglais seulement) : Mesurer l’état de chair (body score)

prise de sangDemandez le carnet de santé de l’animal que vous désirez acheter.  A-t-il été vermifugé récemment?  Reçoit-il son vaccin annuel? Si c’est un cria, a-t-il eut des vitamines lors de son premier hiver?  L’animal a-t-il eut des problèmes de santé/interventions du vétérinaire/blessures?

N’oubliez pas que l’animal que vous achetez vaut cher et que vous avez droit à la coopération et à la patience de l’éleveur qui vous le vend.  L’important c’est que vous soyez à l’aise avec votre choix et que vous soyez satisfait de votre animal par la suite.  N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête, et souvenez-vous de l’énorme importance de l’évaluation d’un alpaga !

Dernière révision : 4 mai 2015

Partager sur :

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail